mercredi 19 octobre 2016

Dordogne (août 2016) 13ème partie

Quand la nature se fait art !

Les jardins du manoir d'Eyrignac à Salignac-Eyvigues



Enfin !!!

Tout arrive à qui sait attendre !

Capture d'écran (Via Michelin) et localisation du site.

Capture d'écran (Via Michelin) et localisation du parking.

De plus, la journée est radieuse, bien moins chaude que les précédentes. Toutes les conditions sont réunies pour que la balade s'annonce belle.

Nous nous installons sur le parking situé devant l'entrée.

Toujours bon à savoir :

  • Les cc sont autorisés la nuit.
  • Les chiens sont les bienvenus en laisse.

De tous les endroits visités cette semaine, c'est celui où le prix d'entrée est le plus cher : 12.50 euros.

Si vous aimez les jardins, n'hésitez pas !
C'est un des plus beaux que nous ayons eu l'occasion de visiter en France.
Les photos ne sont qu'un pâle reflet de la réalité...

Un brin d'histoire...
Ici vécut Gauthier de Costes de la Calprenède au XVIIème siècle, l'auteur de l'expression "Fier comme Artaban".
Ses descendants résident depuis 500 ans dans cet écrin de verdure.
Les jardins c'est 12 salariés à l'année dont 6 jardiniers et 20 000 heures de travail.

Si vous voulez rêver....suivez-nous !

Là, nous sommes encore à l'extérieur du jardin.


Les jardins du manoir d'Eyrignac




Les jardins du manoir d'Eyrignac


Le dépliant est alléchant et le jardin tient ses promesses...


Les jardins du manoir d'Eyrignac






"L'Allée des Charmes" offre une perspective grandiose avec ses 100 m de long. Du travail de maître, le tout effectué à la cisaille à main, tiré au cordeau.
Ifs et charmes s'entrelacent pour le plaisir des yeux.


Buis et chênes se lient pour un moment de quiétude dans la "Pagode chinoise", laissant entrevoir le paysage bucolique environnant.





La "Chambre de verdure" toute en rondeur...c'est l'Italie sur un bout de terre française.
Elle se prolonge par l'allée des vases : Des alcôves façonnées dans une double allée d'ifs contiennent chacune un vase italien en terre cuite.



Les jardins du manoir d'Eyrignac


Les jardins du manoir d'Eyrignac




Les jardins du manoir d'Eyrignac

Les "arcades néogothiques anglaises", rescapées de la période romantique du XIXème siècle, mènent à une statuette du "Dieu du Temps qui passe".
Le dieu repose son pied sur un sablier qui égrène jours et heures, s'appuie sur une urne funéraire symbole de la mort et tient une torche flambeau de la vie.



Le manoir construit en 1653 abrite depuis le XVIIème siècle la même famille. Cette belle demeure de pierres blondes s'ouvre sur un jardin à la française encadré de part et d'autre par le pigeonnier et la chapelle.


 
Le salon d'été familial ferme l'allée des charmes.
Ce doit être agréable de goûter la quiétude du jardin le soir, une fois les visiteurs partis.



La chapelle où sont encore baptisés tous les membres de la famille.











La conciergerie et les anciennes écuries du XVIIIème siècle font face à une grande pièce d'eau "Le Miroir" qui servait jadis de vivier.








Les jardins du manoir d'Eyrignac




Le "Coin des Oiseaux" et la "Chambre des Amoureux".
 
"Je suis allé au marché aux oiseaux. Et j'ai acheté des oiseaux. Pour toi mon amour..."


C'est vrai que ces quelques vers de Jacques Prévert se prêtent bien à la poésie du lieu.




Le lavoir de pierre où œuvraient deux fois l'an six lavandières.
Au-dessus, "l'Allée de la Vierge" avec une petite statue de la Vierge nichée dans son alcôve de verdure.



Nous arrivons aux jardins privés : le jardin de fleurs pour réaliser des bouquets et le jardin potager clos par une barrière en châtaignier.
 







Les jardins du manoir d'Eyrignac







Les plantes ne sont pas immuables, la pépinière est là pour remédier aux éventuels remplacements.
 


Écureuils, poules, chien, lapins...nous mènent jusqu'aux "Prés fleuris" et au verger.








Le "Jardin de l'Olivier" ouvert sur un paysage vallonné est une invitation à la détente.



Le "Jardin Blanc", je dirais plutôt une symphonie de blanc, de vert et d'eau.
Le tout agrémenté de jolies grenouilles en bronze, de beaux vases d'Anduze et d'un agréable endroit pour se reposer le temps d'admirer le tout.


















Les jardins du manoir d'Eyrignac


Le torii, portail traditionnel japonais fait écho à la pagode ; il symbolise les chinoiseries présentes dans les jardins du XVIIIème siècle. Il nous mène à la "Terrasse enchantée" d'où l'on découvre le manoir et une belle vue en perspective du beau jardin à la française.










Nous terminons la visite par la boutique et la belle salle de réception qui offre aux mariés un cadre prestigieux.



Au risque de me répéter...
Eyrignac, c'est plus qu'un jardin, c'est un poème, une symphonie !
Un lieu incontournable pour qui aime les endroits sublimes.




 

3 commentaires:

  1. Bonjour,
    Magnifiques ces jardins avec parfois de véritables sculptures végétales, et quel boulot ça doit être pour entretenir tout ça. Ça vaut vraiment le détour. Merci pour ce partage Brigitte.

    RépondreSupprimer
  2. Whaouuuu ça laisse rêveur !!!!!!!
    Moi qui n'ai jamais eu l'occasion de voir de tels jardins, celui-ci me donne envie, quel travail et une quiétude qui se dégage incroyable ;-)
    Je vais en rêver !!
    Les photos sont superbes et très réussies ;-)
    Bon à savoir pour le cc et le toutou aussi ;-)
    Merci pour cette découverte !
    Cath

    RépondreSupprimer
  3. Avons aussi bien aimé ces jardins... Merci pour cette nouvelle balade .

    DB34

    RépondreSupprimer