mardi 4 octobre 2016

Dordogne (août 2016) 6ème partie

Que visiter
Un choix bien difficile

Les Eyzies-de-Tayac : Le village et  Les Grottes du Roc de Cazelle



Partis à 20 heures de Castelnaud-la-Chapelle, nous n'avons plus guère de choix quand aux places disponibles sur l'aire des Eyzies-de-Tayac.
Mais à notre décharge, nous pensions dormir à Castelnaud, c'était sans compter sur l'interdiction faite aux cc de passer la nuit sur le parking.

Capture d'écran (Via Michelin) et localisation de l'aire cc.
 
 
 
 
L'aire est plate, des haies délimitent partiellement de grands espaces pour plusieurs cc. Gratuite en journée, le coût est de 6 euros pour la nuit et 2 euros pour l'eau.
 
Sitôt posés, nous allons faire le tour du village. Curieux d'aller goûter les fameuses pizzas vantées par quelques internautes sur un site que nous utilisons souvent pour préparer nos étapes. ça commence mal, trois restaurants proposent des pizzas ??? ça, ça n'était pas précisé !!! Nous avons choisi au hasard et n'avons manifestement pas fait bonne pioche, des pizzas oui, mais rien d'extraordinaire...nous n'avons pas du choisir la bonne table !
 
 
 
Au matin, nous avons compris pourquoi nos colistiers avaient délaissé les quelques places où nous sommes garés...nous avons droit à un beau tintamarre qui nous réveille en sursaut. Derrière la haie près de laquelle nous sommes, il y a une bonne dizaine de poubelles et à 7 h du mat c'est le ramassage.
 
Bon, au moins nous sommes levés ! Nous n'attendons plus que le passage du gardien pour régler le prix de la nuit et celui du boulanger pour acheter le pain, nous sommes prêts pour refaire un tour dans les rues et voir un peu ce que l'office du tourisme nous propose.
 
Près de l'aire, un pont bien singulier tout en courbes discrètes mais bien réelles.
 


La rue principale du village. L'aire cc se trouve juste derrière le pont.

L'entrée de l'Abri Pataud occupé par des chasseurs de rennes (entre - 35 000 ans et - 20 000 ans), par l'homme préhistorique  (- 18 000 ans).  Il est aménagé en musée.


Quelqu'une qui voit grand ! Une toile d'au moins 1 m².






Au centre du village, le musée national de la Préhistoire.




Monument aux morts
Le monument aux morts

De l'autre côté de la route, le petit chien de la brasserie observe Guess.

Un beau moulin devenu hôtel-restaurant.




La halle paysanne des Eyzies

La visite à l'office du tourisme, nous a donné le tournis...que de choses à voir !
C'est bien évident que nous allons devoir faire un choix draconien entre l'Elevage d'escargots, l'Abri de Cap Blanc, le Musée national de la Préhistoire, l'Abri Pataud, l'Abri Cro-Magnon, les Grottes du Roc de Cazelle, le château de Commarque et je ne parle pas des grottes présentes dans les parages.
 
Nous procédons par élimination :
- les abris : cela ne nous parle pas plus que ça aujourd'hui !
- le musée : pas envie de nous trouver enfermés.
- l'élevage d'escargots : ce n'est pas le bon jour de visite.
- le château de Commarque : pourquoi pas ?
 
Reste les Grottes du Roc de Cazelle dont le dépliant est bien attractif.
 
Va pour les GROTTES DU ROC DE CAZELLE !
 
Qui ne sont pas que des grottes en fait...
Le parc présente plutôt l'évolution de l'habitat et la vie des hommes à travers les âges, de la préhistoire au XXème siècle.

Tarif : 8 euros
Et les chiens sont acceptés.
 
Si la visite vous tente, suivez-nous...
 
Les Grottes du Roc de Cazelle
Devant l'entrée du site.

La balade s'agrémente de panneaux de part et d'autre du chemin.
 
La 1ère partie du parcours : le parc préhistorique met en scène les principales préoccupations de l'homme préhistorique pour survivre.

Durant la préhistoire le nomadisme est de rigueur mais les hommes ne dédaignent pas d'occuper abris-sous-roche, grottes et cavernes.

HABITER - La vie s'articulait autour du feu.



CHASSER - Les troupeaux de rennes subvenaient aux besoins des hommes qui venaient d'inventer le propulseur.

Le renne a disparu du Périgord il y a 10 000 ans avec le radoucissement du climat.

SE NOURRIR - Viandes et poissons étaient conservés sous la neige en hiver et séchés et fumés en été.

SE CHAUFFER et S'ECLAIRER - Le feu pour explorer les grottes, éloigner les prédateurs et se chauffer.

TAILLER LA PIERRE

CUEILLIR - Les hommes du Paléolithique ne faisaient pas que pêcher et chasser.

NAÎTRE

PEINDRE

SURVIVRE dans un milieu hostile, peuplé d'animaux extrêmement dangereux.

DENICHER - Fruits, œufs, oisillons, miel pour agrémenter les menus.

CROIRE - Les prêtres, chamans et sorciers au plus près du sacré !

GRAVER et SCULPTER


MOURIR - Une vie courte, l'espérance de vie ne dépassait que rarement 30 ans.


Un homme en train de sculpter une Vénus "la Dame de Sireuil", découverte au début du XXème siècle à 200 m d'ici.

Je ne vous dit pas l'excitation des enfants autour de nous.
Et pourquoi ci ? Et pourquoi ça ? Pourquoi...pourquoi...POURQUOI ???
Chaque scène les interpelle. Comment peut-on vivre dans une grotte et être obligé de chasser pour vivre. J'imagine que pour eux habitués au frigo rempli via le magasin, la réalité qu'ils ont devant les yeux est brutale.
 
La deuxième partie du parcours est consacrée aux grottes et abris. Habitée dès la Préhistoire, la grotte a été creusée et aménagée en forteresse troglodytique au Moyen-Âge.


La salle des réserves.

Tunnel creusé au Moyen-Âge mais dont on ne connaît pas l'utilisation.

Cette grotte naturelle de 25 m de long servait de refuge à la population en cas de danger.

La terrasse sous abri.


Représentation de ce qu'était la terrasse sous abri au Moyen-Âge.


La fosse, élément défensif pour protéger la grotte.

A partir de ce point, nous commençons une promenade à flanc de falaise et à travers bois.


Le guetteur médiéval

Le pic du Coulobre, animal mythique qu'il ne faisait pas bon rencontrer ?



Le chasseur médiéval



Le piégeur au Moyen-Âge...

...et ses dernières prises.

Le loup présent au Moyen-Âge. Le dernier loup du Périgord a été tué en 1936 à 45 km d'ici.




La cueillette dévolue aux femmes et aux enfants qui ramassaient en forêt : bois mort, champignons, châtaignes, fruits rouges, glands.

C'est de cette carrière qu'on été extraits les blocs de pierre utilisés pour construire des maisons situées à une centaine de mètres.


Une animation qui a des adeptes, bien que la technique ne soit pas encore au point et les statues d'animaux en face ne risquent pas grand chose pour l'instant !


Un mammouth laineux

Un rhinocéros laineux

Une cabane de feuillard - Une ossature en châtaignier et une couverture en copeaux.

Détail de la couverture

Nous arrivons à la ferme des derniers habitants de Cazelle, Céleste et Hippolyte. Leur famille a vécu ici en complète autarcie jusqu'en 1966.

Le puits à balancier

La noria en action sur la Beune




Le travail à ferrer



Niche transformée en auge pour animaux.


Les toilettes...aérées.

Je vous en prie, donnez-vous la peine d'entrer !

Nous nous retrouvons dans le logis, meublé d'objets de la fin du XIXème siècle jusqu'au milieu du XXème siècle.

Une pièce unique.




A l'extérieur, la chambre d'amis...

...minuscule !!!


 
La bergerie

S'ensuit une exposition d'outils sous un abri.

Une ruche traditionnelle dans un tronc creux de châtaignier.


Ah ah ah !!! Personnellement, je n'appelle plus ça un mur mais une montagne !!!

Un archéologue figé dans son travail de fouilles.

Pas de regrets quant à notre choix, nous avons passé 2 heures très agréables.
Une visite par moments un peu simpliste pour les adultes mais je peux vous assurer que tous les enfants rencontrés étaient plutôt excités.


















 
 
 
 
 
 
 

2 commentaires:

  1. Bonjour,
    Très instructif et intéressant ce musée préhistorique. J'en avais vaguement entendu parler, mais ça vaut vraiment le détour. Je vais recommander ça aux parents de mes nains s'ils passent dans le coin. Pour le premier village, je suis bien d'accord avec toi, trois "pizzerias" c'est trop. Je veux bien en manger une au bowling le lundi soir, mais en vacances je préfère les spécialités locales. Un grand merci pour cette visite très détaillée ... on a envie de sauter dans le CC pour aller voir sur place.

    RépondreSupprimer
  2. Effectivement, reportage complet !!!!
    La préhistoire, ce n'est pas mon truc...... mais ça a l'air bien fait et complet !!!
    J'aurais sûrement préféré la dernière partie en extérieur avec toutes les statues animales entre autres, tout ça a l'air bien intéressant ;-)
    Merci pour la découverte et les légendes explicatives ;-)
    Pas vu Guess LOL, impréssionné par les bestioles ???? LOL
    A bientôt
    Cath

    RépondreSupprimer