lundi 6 mars 2017

Aveyron (février 2017) 2ème partie

Un détour imprévu

 
Villefranche-de-Rouergue



Unique raison de notre passage à Villefranche : la clinique vétérinaire.
Elle se trouve dans la zone d'activité, derrière la célèbre marque américaine de restauration rapide.
Guess ne se plaint pas, mais refuse toujours de marcher. Sans rendez-vous, nous attendons juste un petit quart d'heure avant de voir un vétérinaire. Après analyse de sang, radiographie, consultation, piqûre calmante et traitement fourni pour une semaine, nous quittons la clinique rassurés.
Guess a du faire un faux mouvement et tout simplement se bloquer, pas de piroplasmose en vue, pas de fracture.
Au vu des examens faits, nous nous attendions à une note plus que salée, et en fait le prix s'avère fort raisonnable. 
Ouf pour Guess et Ouf pour notre porte-monnaie !

Capture d'écran (Via Michelin) et localisation du parking cc.
 

Du coup, tant qu'à y être, nous décidons de rester ici pour la nuit, histoire d'être sur place si l'état de Guess ne s'améliore pas.
Comme la dernière fois, nous nous garons sur une des trois places réservées aux cc au fond du parking des Douves.
 
 
Au matin, nous allons faire un petit tour dans le centre historique.
Nous avons eu du bruit jusqu'à 22 h environ et dès 7 h mais la nuit a été bien calme.
 
 
 
A travers le dédale de ruelles, nous rejoignons la place Notre-Dame et son imposante collégiale du même nom. Elle est vraiment belle cette place avec ses demeures, pour certaines moyenâgeuses, pour d'autres de la période Renaissance alors que les dernières ont été bâties aux XVIIème et XVIIIème siècles.
 
 

 


















 
 
Fontaine du Griffoul édifiée en 1336.
















En route vers le cc, nous passons devant la chapelle Emilie de Rodat édifiée entre 1952 et 1958.
De style résolument moderne, elle abrite cependant une salle capitulaire du XIVème siècle qui sert de crypte. Dans cette dernière se trouve la châsse de Sainte Emilie de Rodat et son tombeau. 



Œuvre d'art et fontaine dans le même temps !

Le plus surprenant quand on pénètre dans la chapelle, c'est le reflet du vitrail (croix) sur le sol noir d'une extrême brillance.











Une plaque de rue, nous rappelle un pan bien sombre de l'histoire de France.


 
La visite va se borner à ce petit tour car nous avons déjà visité la bastide en 2015. cf. ICI

Il est temps de reprendre le fil de notre balade...ICI


 

5 commentaires:

  1. Qui doit-on remercier pour la visite de cette jolie ville ? Guess bien sûr.
    Heureusement que les vétérinaires sont plus "accessibles" que les médecins. Bon l'important c'est que la boule de poils se porte mieux.

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour cette visite imprévue mais qui vaut le coup avec de beaux bâtiments !
    Et ce reflet sur le sol de l'église, superbe !!!!!!
    Arfffff manque juste la frimousse de Guess ;-), bien contente que vous ayez trouvé un véto et qu'il se soit bien remis ;-)
    Merci
    Cath

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour, assez bizarre cette chapelle moderne dans un village aussi ancien.??
    Merci pour ce partage.

    RépondreSupprimer
  4. Merci beaucoup pour ces belles photos... Vous m'avez beaucoup aidée à la réalisation de mon carnet de voyage. Je m'appelle Iris et je suis en 5eme.
    Au revoir et encore merci !

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour,
    Merci René, Cath, Philippe et Iris pour vos gentils messages.
    Iris, si mon article t'a aidée, tu m'en vois ravie.

    RépondreSupprimer